Un des objectifs a été de réaliser un travail de réactivation du cœur d’îlot XXL. Il est intéressant de répondre à ce problème en réalisant des diagonales afin de lier la ville environnante au marché aux puces, au port et à la corniche. Tout cela grâce à de grandes coulées vertes qui serviront de balades animées des commerces, des espaces culturels et de loisirs. L’Evolution du projet au cours du temps se fait par une densification des bâtiments par le développement vertical. Les prédictions de 2116, montrent que la ville de Marseille devient trop dense, la surface de plancher offerte par le projet permettra de développer un parc urbain sur plusieurs étages avec une emprise au sol réduite. Pour l’ensemble du projet on utilise un système porteur développé par R.Foster au Château Margaux. Il utilise un poteau métallique arborescent comportant 5 branches pour porter la toiture. Le poteau est réutilisé en béton armé afin de mieux supporter les charges et pour y intégrer certaines descentes de réseaux verticaux. Le souhait est de créer un lien entre la rue et le parc avec une continuité et une transparence, tout en gardant une connexion urbaine entre le projet et les alentours. Les façades sont largement ouvertes pour que le soleil puisse imprégner les habitations. Les poteaux sont placés en quinconce d’un étage à l’autre. On a donc deux types de plans. La forme du poteau permet de libérer les angles et ainsi enclencher un travail spatial sur la diagonale. Il y a une grande flexibilité des espaces intérieurs. On peut ainsi développer différents types d’espaces. Des bureaux mêlés à des logements, des duplex, et les différentes typologies de logements que l’on peut retrouver grâce à un assemblage et un désassemblage simple des planchers. Le plancher mit en place ainsi que les meubles vont permettre une utilisation différente de l’espace au cours des années. Dans 50 ans, des espaces communs vont être crées, la frontière intérieure extérieure se dissipera, afin d’apporter de meilleures conditions de vie dans une ville plus dense. Tous en s’aidant de la trame, les plots sont placés pour éviter le vis-à-vis. On retrouve des espaces moins denses, des lieux de rencontres et d’échanges. Le patio central amène plus de lumière aux logements. On imagine la fabrication d’un plot, tel un meuble que l’on peut monter et démonter suivant les besoins.

Matthis Carbonnier
Situation de l’îlot XXL
Matthis Carbonnier
Plan masse
Matthis Carbonnier
Planche 3
Matthis Carbonnier
Appropriation de l’espace
Matthis Carbonnier
Principes de conception
Matthis Carbonnier
Construire pour 100ans
Matthis Carbonnier
Coupes
Matthis Carbonnier
Coupe détaillée

Travail réalisé en collaboration avec Berthet-Rayne Simon et Bentabak Rayan.

rendu final livre avec mauvaise page de couv-1

rendu final livre avec mauvaise page de couv-84

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s